AccueilLe blog de la rédac'Djoko, c'était chaud !

Djoko, c’était chaud !

-

Comme sur tous les grands tour­nois, Welovetennis vous propose sa gazette quoti­dienne. Aujourd’hui, c’est jour 8 à Roland !

Le match du jour : Djokovic frôle la sortie face à Seppi

« J’ai eu beau­coup de chance de revenir dans ce match » avoue sans se cacher Novak Djokovic. Mené deux manches à rien par Andreas Seppi, un bon client sur terre battue, le numéro 1 mondial a frôlé l’éli­mi­na­tion ce dimanche à Roland Garros. Commettant pas moins de 34 fautes directes dans les deux premiers sets, Nole souffre consi­dé­ra­ble­ment. Manque de rythme, de préci­sion, de réus­site : rien ne fonc­tionne et l’on commence à s’in­quiéter pour la tête de série numéro 1. Mais Novak, lui, ne panique pas. « Même quand j’étais mené deux sets à rien, j’ai toujours pensé que je pour­rais m’en sortir. C’est la seule chose posi­tive que je peux retirer de ce match. Parce que fran­che­ment aujourd’hui, c’était un jour sans. J’ai mal joué, j’ai été trop défensif. Je n’étais pas dans mon assiette. » Grâce à son calme et sa séré­nité, Djoko’ a réussi à s’en sortir en 5 manches, 4–6 6–7 6–3 7–5 6–3. C’était chaud, Novak peut souf­fler. Malgré cette pres­ta­tion plus que moyenne, le Serbe refuse de s’inquiéter…ou d’avouer ses doutes à la presse, c’est selon. « J’ai gagné le match, je ne vais pas me dire « Je suis inquiet ». Je suis en quarts, c’est bien l’es­sen­tiel ».

L’insolite du jour : Kuznetsova évite Hello Kitty

Svetlana Kuznetsova n’est pas une grande fan de mode, de coif­fure et de style en général lors­qu’elle joue au tennis. A tel point que lors de son deuxième tour, la Russe avait oublié de mettre des barrettes pour retenir ses cheveux en arrière et a lutté avec des mèches dans les yeux tout au long du match. Elle, n’en a pas beau­coup souf­fert, mais son coach, si. A tel point qu’il lui a même lancé un ulti­matum avant son 3e tour. Kuznetsova raconte : « Mon coach était très énervé après mon deuxième tour parce que je n’ar­rê­tais pas de remettre mes cheveux en arrière tout au long du match et ça l’a rendu dingue. Il m’a dit : « si tu ne fais rien pour ton prochain match, tu joueras avec les barrettes Hello Kitty de ma fille ». Il fallait donc que je réagisse ! Un ami m’a proposé cette coif­fure avec des tresses afri­caines et j’ai dit « Okay, on y va ». Malheureusement pour Svetlana, cette coif­fure lui aura porté la poisse. La Russe a en effet quitté le tournoi sur une défaite sèche, 6–0 7–5, face à Sara Errani ce dimanche. 

Les phrases du jour : Goffin‐Federer, Federer‐Goffin la rencontre !

David Goffin aurait presque pu demander un auto­graphe à Roger Federer après ce qu’il avait déclaré hier : « C’est vrai­ment un rêve de jouer contre Roger. Je ne vais pas vous cacher que j’ai des photos de lui partout dans ma chambre. » En tout cas, il n’ou­bliera pas l’hom­mage que lui a rendu le Suisse après leur rencontre. « David a joué un tournoi extra­or­di­naire. Je le féli­cite du fond du coeur. Je ne savais pas grand chose de lui avant le match mais main­te­nant, je le connais beau­coup mieux. Il a beau­coup de poten­tiel. Et s’il a besoin d’un conseil, je suis sur le circuit, il sait où me trouver ! »

Article précédentTsonga finira demain
Article suivantLe programme de lundi