Accueil Le blog de la rédac' Est-ce le moment de polémiquer ?

Est-ce le moment de polémiquer ?

-

En annonçant le report de Roland-Garros à l’automne (20 septembre au 4 octobre), la Fédération française de tennis s’est heurtée à l’incompréhension des joueurs, qui selon certains d’entre eux dont Vasek Pospisil en tête, n’auraient pas été consultés. L’US Open a répliqué en désapprouvant la manière de faire et en annonçant la possibilité de décaler à son tour son édition 2020 qui doit se terminer une semaine avant Roland-Garros (31 août au 13 septembre).

La Laver Cup, compétition exhibition organisée par Roger Federer, doit avoir lieu à la date choisie par la FFT (25 au 27 septembre à Boston) et elle a décidé de maintenir ses dates. Un conflit d’intérêts pourrait avoir lieu avec des joueurs, grassement payés par TEAM8 pour participer à la Laver Cup, et ceux attachés à l’histoire du jeu.

Une question se pose alors : est-ce vraiment le moment de polémiquer ? Alors que le monde entier vit une crise sanitaire sans précédent, le moment est au rassemblement et à l’unité afin d’enrayer la propagation de la pandémie du coronavirus.

Ensuite, il ne faut pas perdre de vue que les quatre tournois du Grand Chelem constituent les piliers de l’histoire du jeu et de notre sport. Et la décision de Roland-Garros s’inscrit aussi dans une volonté de sauver et faire perdurer la vie des clubs, des comités et des ligues. Enfin, comme nous l’a confié Julien Boutter, cette annonce de la FFT ne pourra-t-elle pas entraîner une plus large réflexion concernant le calendrier du circuit mondial : « Est-ce que finalement la décision de Roland-Garros ne va pas tout bousculer et permettre une vraie réflexion sur la calendrier dans sa globalité ? » 

Difficile de prévoir la suite tant l’avenir paraît incertain dans le contexte actuel. Mais se rassembler et faire bloc derrière certaines valeurs feraient du bien. Y compris dans le monde de la petite balle jaune.

Instagram
Twitter