AccueilLe blog de la rédac’Giorgi, symbole parfait de la joyeuse incer­ti­tude du circuit WTA

Giorgi, symbole parfait de la joyeuse incertitude du circuit WTA

-

Le tennis féminin nous concocte chaque semaine des petites surprises. 

Celle proposée cette semaine à Montréal vaut le détour puisque c’est l’Italienne Camilla Giorgi, 29 ans, 72ème joueuse mondiale qui a soulevé le trophée de ce WTA1000 en domi­nant en finale Karolina Pliskova : 6–3, 7–5.

Ce succès confirme une fois de plus que la hiérar­chie sur le circuit féminin est presque un vrai concept surtout si on s’amuse à faire la liste plétho­rique des joueuses qui ont remporté un titre cette saison. 

Si chez les hommes, on peut se plaindre d’un souci de variété, c’est pas vrai­ment le cas sur le circuit WTA. Certains y voient une faiblesse marke­ting pour bien valo­riser le tennis féminin, d’autres vous expliquent que cela confirme que le niveau entre les cham­pionnes est très serré. 

Instagram
Twitter