AccueilWTAWTA - San JoséKasatkina, vainqueur à Stanford, le outing comme délivrance...

Kasatkina, vain­queur à Stanford, le outing comme délivrance…

-

Allégée d’un poids, depuis qu’elle a assumé publi­que­ment son homo­sexua­lité, la pétillante russe au jeu atypique a réalisé une semaine parfaite à Stanford. 

En finale, elle a dominé la locale Rogers (6−7, 6–1, 6–2), après avoir sorti précé­dem­ment Badosa, Sabalenka, Townsend et Rybakina.

Son succès, qu’elle a fêté avec son amie sur le court, confirme que le mental a une part non négli­geable dans le tennis. Comme soulagée depuis cette annonce, Daria semble voler sur le court. Ce lundi, elle est à nouveau dans le Top 10, 9e mondiale, et sa joie de vivre fait plaisir à voir. 

On va l’ob­server notam­ment à l’US Open car son jeu peut lui permettre d’aller loin d’au­tant que depuis le début de l’année elle a accu­mulé les bonnes performances.