AccueilLe blog de la rédac'La billetterie va-t-elle être prise d'assaut ?

La billetterie va‐t‐elle être prise d’assaut ?

-

Vivre un Roland‐Garros en octobre avec si peu de spec­ta­teurs dans un stade qui n’a jamais été aussi grand, c’est surement un véri­table luxe que les passionnés vont vouloir se payer. C’est pour cela que l’on risque malgré tout d’avoir un véri­table raz‐de‐marrée sur les places dispo­nibles. On vous rappelle à ce sujet que la FFT a clai­re­ment expliqué que 60% des places sont réservés aux licen­ciés FFT qui pour­ront donc acheter le précieux sésame le 9 juillet. 40% sont consa­crés au grand public plus le solde restant des licen­ciés qui devrait être proche de zéro…

Comme l’a précisé le direc­teur général de la FFT, Jean‐François Vilotte, pour comprendre la jauge choisie il faut simple­ment se dire que tous les jours seront comme s’il y avait unique­ment la finale du tournoi. Ceux qui ont vécu ces jour­nées peuvent alors se rendre compte qu’ef­fec­ti­ve­ment il y a aura beau­coup d’es­paces pour respecter les règles sani­taires. Autrement dit, il s’agira d’un Roland‐Garros historique.

A noter que les médias, mais aussi les VIP devront respecter les mêmes règles que les spec­ta­teurs et les fans, ce qui est tout à fait logique.