AccueilLe blog de la rédac'La fusion ATP Cup / Coupe Davis est-elle possible ?

La fusion ATP Cup / Coupe Davis est‐elle possible ?

-

Après le succès de l’ATP Cup, la version Coupe Davis de Gérard Piqué a pris un coup dans l’aile. Comme l’ont expliqué tous les « cadors » du circuit et en parti­cu­lier Rafael Nadal, deux compé­ti­tions de ce type ne sont pas « viables » à seule­ment six semaines d’in­ter­valle. Une fois que l’on a dit cela, se pose plusieurs problèmes majeurs. L’ATP Cup est comme son nom l’in­dique « produite » par l’ATP et la Coupe Davis par Kosmos pour le compte de l’ITF. 

Les deux compé­ti­tions n’ont pas les mêmes spon­sors et les inté­rêts finan­ciers sont clai­re­ment diffé­rents. L’argent récolté sur la Coupe Davis doit servir au déve­lop­pe­ment du tennis via l’ITF. 

Le dossier d’une fusion semble plus que périlleux et la balle est dans le camp de l’ATP plutôt que de l’ITF. Car l’ATP, avec les points, possède une marge de manoeuvre impor­tante pour le plateau des joueurs.

Notre avis, mais on n’a pas vrai­ment de pouvoir, serait donc dans un projet de fusion en gardant le format de l’ATP Cup, les points, et rajouter le prize money de la Coupe Davis et d’or­ga­niser cette épreuve en début d’année soit en Australie, soit dans un autre pays qui peut générer un tel enthousiasme.

On vous rassure, on en est loin d’au­tant que des contrats pluri­an­nuels ont été signés par les orga­ni­sa­teurs des deux épreuves. Le seul vrai souci, et il est impor­tant, c’est que la « Coupe Davis by Piqué » devienne à nouveau un produit « low cost » vu la perfor­mance média­tique et tennis­tique réalisée par l’ATP Cup lors ce mois de janvier.

Article précédentLe programme de mardi
Article suivantLe programme de mardi
Instagram
Twitter