AccueilATPLe boss Roger Federer blessé, et c’est la foire fouille en terme…

Le boss Roger Federer blessé, et c’est la foire fouille en terme de négociations

-

Les planètes ne sont pas vrai­ment alignées en ce moment dans la galaxie du tennis. 

On sait tous que Roger Federer est capable de réunir autour de lui les personnes et les joueurs clés pour soutenir un axe, une stratégie. 

C’est pour cela que sa bles­sure est une double malé­dic­tion. Pour lui forcé­ment, mais aussi pour le tour en plein chaos qui cherche tant bien que mal à trouver une solu­tion pour que le circuit puisse repartir. 

Absent du zoom géant, le Suisse qui ne jouera pas en 2020 n’a donc pas parti­cipé à cette empoi­gnade et c’est bien dommage. 

Son retour au conseil des joueurs en compa­gnie de Rafael Nadal avait été salué comme il se doit par de nombreux spécia­listes car les deux cham­pions rééqui­li­braient un bureau où Novak Djokovic faisait la pluie et le beau temps. 

Sa parole aurait donc pu compter même si sa posi­tion déli­cate spor­ti­ve­ment et plutôt favo­rable écono­mi­que­ment aurait pu être mal inter­prétée par certains opposants.

On peut donc parler d’une vraie petite malé­dic­tion, car perdre le « boss » n’est jamais bon quand le navire tangue. 

La crise du Covid‐19, plus que dans d’autres disci­plines, a mis en lumière un circuit où les inéga­lités sont criantes, où les visions sont très diffé­rentes suivant son statut, son clas­se­ment, sa nationalité. 

L’équilibre précaire a donc volé en éclats, et l’on pense ici qu’avec un Roger Federer en pleine forme, il aurait peut‐être été possible que cette crise soit nette­ment moins chaotique. 

Instagram
Twitter