AccueilLe blog de la rédac'Medvedev, il faut éviter le syndrome Djokovic

Medvedev, il faut éviter le syndrome Djokovic

-

Lors de sa confé­rence de presse, Daniil en avait gros sur la patate comme l’on dit. Sans le dire vrai­ment, il accu­sait clai­re­ment le public qui était pro Nadal. Parlant d’un rêve brisé, le Russe a enchainé avec des éléments de langage que l’on croyait réservé à un certain Novak Djokovic.

Il est vrai que Daniil ne peut trop pas se plaindre d’être de temps en temps « rejeté » car il met souvent tout en place pour que cela se passe. On se souvient du doigt d’hon­neur à l’in­ten­tion du public de New‐York, mais aussi, lors de cette finale de certaines provo­ca­tions notam­ment à la fin du deuxième set.

S’il répète que cela le motive quand le public est contre lui, il a aussi mesuré ce dimanche que qu’a­voir son soutien est un vrai atout surtout quand il s’agit d’aller cher­cher des ressources insoup­çon­nées quand la situa­tion est très délicate.

Il n’y a qu’à voir comment Nadal a remercié les fans pour comprendre qu’en­tre­tenir un « syndrome Djokovic » présente de vraies limites.