AccueilLe blog de la rédac'Même privé de 2000 points, Djokovic prône l'unité, respect

Même privé de 2000 points, Djokovic prône l’unité, respect

-

Comme le souligne Paul McNamee, il faudra bien qu’à un moment ceux qui répètent les mêmes conne­ries au sujet de Novak Djokovic prennent le temps d’ana­lyser les évène­ments sans les fameux clichés d’un autre âge qui voudrait qu’un serbe se balade constam­ment un couteau entre les dents. 

Hier soir, lors de sa confé­rence de presse après son bon premier tour face au Japonais Nishioka, alors que certains auraient adoré que le numéro un se plaigne des dernières déci­sions de l’ATP au sujet de Wimbledon, Nole a confirmé son statut et sa capa­cité de rési­lience : « Cela m’af­fecte car je ne pourrai pas défendre 4000 points [Australie/Wimbledon] pour des déci­sions poli­tiques mais je suis content de voir que l’ATP et les joueurs ont décidé de montrer à Wimbledon que quand on prend une mauvaise déci­sion, il y a des consé­quences. » a expliqué Novak. 

En une phrase, il résume fina­le­ment le débat, oublie son problème personnel pour saluer une déci­sion collec­tive, malheu­reu­se­ment, il y en a encore qui vont nous parler de stra­tégie de communication…