AccueilLe blog de la rédac'Mr Escudé, les Petits As valent mieux que ça

Mr Escudé, les Petits As valent mieux que ça

-

Le direc­teur tech­nique national, Nicolas Escudé a exposé lors d’un entre­tien accordé à l’Equipe la semaine dernière le rôle que doit jouer la FFT dans la forma­tion de « champions ». 

Il a notam­ment eu des mots très durs concer­nant les Petits As, mots qui ont du raisonner du côté de Tarbes où la famille Knaebel se bat depuis des « siècles » pour orga­niser cette compé­ti­tion unique.

Alors, Nicolas a beau s’en « foutre » comme il dit que l’on y soulève un trophée, il aurait pu faire preuve de plus de respect pour ce grand barnum tarbais qui quoi qu’il dise a très souvent révélé des grands champions.

Pointer les Petits As ainsi, c’est illo­gique et contre productif, d’au­tant que cela n’a pas de réel­le­ment de sens. 

On imagine comment les joyeux béné­voles ont accueilli cette décla­ra­tion, eux qui chaque année sacri­fient du temps pour que les futurs cham­pions soient reçus comme des princes.

Effectivement, gagner les Petits As ne garantit pas une carrière mais il vaut mieux aller se confronter à ce qui se fait de mieux dans sa caté­gorie d’âge plutôt que rester à la « maison » et faire des gammes du côté de la porte d’Auteuil. 

Le DTN ne doit pas oublier que le tennis est un sport de combat, et plus tôt cette notion est ancrée, plus tôt, le joueur se forge une vraie iden­tité. Un beau coup droit c’est bien, un vrai mental c’est mieux. 

Instagram
Twitter