Murray ou Nadal ?

-

C’est la ques­tion qu’il faut se poser ce dimanche car elle n’est pas anodine. Alors que Canal Plus a préféré nous montrer son très allé­chant Top14 plutôt que le duel hispano‐britannique, on a du se contenter du célèbre IBM Live sur le site encore plus perfor­mant www.usopen.org. On a alors pu constater que Nadal concé­dait des balles de break sur prati­que­ment chacun de ses services. Nadal est en grand danger, c’est certain.

« Nadal était fatigué » selon les médias inter­na­tio­naux et les spécia­listes, même si en face, ce diable de Murray avait choisi de ne pas donner de rythme au numéro 1 mondial. Bref, aujourd’hui malgré tout, ce sera un nouveau match qui commence. Nadal est mené 2 manches à rien (6–2, 7–6) mais il a fait le break dans le troi­sième (3–2), ce qui est un atout consié­dé­rable pour débuter le deuxième duel. Au final, on peut légi­ti­me­ment penser que la pluie a rendu un vrai service à Rrafa puisque cela lui offre une vraie deuxième chance, une possi­bi­lité d’ana­lyser ses « erreurs » et aussi de prendre conscience que Roger l’at­tend en finale. En face Murray, qui réalise un US Open magni­fique sait qu’il entre sur le court pour faire un match en un set, ce qui est une expe­rience un peu spéciale, surtout pour atteindre la première finale d’un tournoi en Grand Chelem de sa carrière. De plus, puisque à WLT, on adore l’his­toire du tennis, on se dit quand même qu’une finale un lundi soir dans un stade comble entre Nadal et Federer serait quand même un évène­ment incroyable qui confir­me­rait que le tennis a un nouvel âge d’or et ce quelque soit le vain­queur. En plus comme on est en bouclage du numéro 9, ça tombe vrai­ment bien, imaginez une rédac­tion coupée en deux avec d’un côté les Fédériens et de l’autre les Nadaliens, l’am­biance serait élec­trique tout comme le dossier que l’on est entrain de consti­tuer dont le sujet est : Etes vous Nadal ou Federer ? On a du nez non ?

Instagram
Twitter