Accueil Le blog de la rédac' Nadal, l'attitude exemplaire

Nadal, l’attitude exemplaire

-

C’est le moment de faire des louanges, de pointer là où cela fait du bien, de féliciter un champion en tout point remarquable.

Durant cette quinzaine où finalement rien ne lui a été épargné entre les balles lourdes, la météo, et une programmation discutable, Rafael Nadal a fait le dos rond.

Il n’a jamais mis son statut en avant. Il ne s’est jamais plaint. Dès le premier jour, il a parlé d’adaptation, de trouver des solutions, de faire avec…

Là, où certains bleus ont trainé les pattes, l’Espagnol a profité de chaque seconde sur le court pour en tirer des enseignements et avancer dans un tableau plutôt clément.

On vous laisse imaginer la scène si sa majesté Roger Federer avait du entrer sur le court au delà de 22 heures dans un froid de canard, alors qu’il y a quelques années, il a suffi qu’il « tousse » pour que le toit du central de Melbourne se ferme comme par magie. Son adversaire Marin Cilic en parle encore.

Mais nous n’allons pas mettre face à face ces deux champions puisque leur amitié n’a pas de prix comme l’a confirmé le message extrêmement classieux posté par le Suisse quelques minutes après le sacre du Majorquin.

Il reste qu’une fois de plus, au delà du tennis, Rafael Nadal a été impressionnant dans son attitude.

Irréprochable sur le court et en dehors, il confirme qu’un champion est avant tout un être humain qui s’impose une ligne de conduite, qui n’en déroge pas, qui accepte l’adversité, qui aime le combat et surtout qui ne regrette rien, qui ne se cherche pas d’excuses.

Comme il l’explique avec ses mots, vouloir la belle montre de son voisin ne sert à rien. En revanche, tout mettre en oeuvre pour pouvoir s’en payer une aussi belle a vraiment un sens.

Rafael Nadal est définitivement une icône, un champion d’exception, un exemple de pugnacité, d’élégance et de fair play.

Instagram
Twitter