Accueil Le blog de la rédac' Nadal, légèrement mauvais perdant, ça peut arriver...

Nadal, légèrement mauvais perdant, ça peut arriver…

-

Rafael Nadal est un compétiteur, un combattant. C’est un joueur capable aussi d’accepter la défaite surtout quand il considère qu’il n’avait pas les armes pour rivaliser avec son adversaire. En revanche, il y a une situation que l’Espagnol déteste.

C’est celle où il a livré un grand match et que son rival s’est hissé encore un cran au dessus. A ce moment précis, on voit même pointer un petit côté mauvais perdant chez Rafa. Juste une pointe mais suffisante pour comprendre que la défaite est acceptable du côté de Rafa si et seulement si elle est explicable.

D’ailleurs son geste et ses mots hier sur le court d’entraînement en dit long sur l’impact de la performance de Dominic Thiem. « Tu n’a pas besoin de t’entrainer » a expliqué Rafa à Dominic lors de son entrée sur le terrain comme pour dire : « Tu as trop bien joué donc ce n’est plus la peine d’essayer de progresser ».

Cela confirme une chose, pour être un champion, un vrai, il faut détester la défaite mais aussi savoir prendre du recul. Ce qui est souvent le cas avec Rafael Nadal, un vrai exemple dans ce registre malgré cette petite parenthèse londonienne.

Instagram
Twitter