AccueilLe blog de la rédac'Pitié Andy, travaille ta volée

Pitié Andy, travaille ta volée

-

Andy Roddick est un joueur atta­chant et un sacré combat­tant. Il l’a encore prouvé ce week‐end notam­ment lors de son duel épique face à David Ferrer, un peu moins face à Nadal. Une chose est sure si l’Américain s’achète un jour une volée, il pour­rait à nouveau réaliser quelques exploits.
Service kiké de folie sur le revers de Nadal, Andy monte et s’af­fale sur sa première volée. Le numéro 1 mondial n’a plus qu’à allumer sur sa deuxième frappe. Voila le schéma trop fréquent que l’on a pu voir cet après midi quand l’Américain prenait le filet. Et le filet, il avait décidé d’en faire un point central de sa tactique. Une tactique tout à fait adaptée à sa deuxième balle qui monte très haut ou à son coup droit en avançant. 

Andy Roddick a donc vrai­ment toutes les armes, sauf en revers à plat peut‐être, pour être un vrai finis­seur et pas seule­ment sur sa ligne de fond de court. Hélas, Andy n’a toujours pas une volée digne de son clas­se­ment ou de son talent. A chaque balle, on a l’im­pres­sion qu’il n’est pas équi­libré, qu’il est sur la brèche, que son poignet n’est pas très ferme. En face, l’info est connue. Ses adver­saires préfèrent donc jouer l’homme plutôt que tenter le passing dès la première frappe. Cette carence tech­nique se paye donc cash pour Andy, d’au­tant qu’elle doit égale­ment l’exas­pérer quand celui‐ci a réalisé un coup d’ap­proche idéal et qu’il tombe comme une masse sur une balle qui arrive dans ses pieds. 

Même si la volée est un geste qui peut‐être tout fait naturel (McEnroe, Becker, Edberg, Sampras), ce coup peut aussi se travailler au moins pour réaliser le minimum, ne pas perdre confiance. Andy doit donc ABSOLUMENT bosser comme l’a fait son adver­saire du jour pour son revers coupé ou sa première balle, ainsi il pourra éviter de trop compter sur le rende­ment de sa première balle. Andy doit aussi faire cet effort pour ne pas être défi­ni­ti­ve­ment écarté des « Big Four » (Nadal, Federer, Djokovic, Murray).

Instagram
Twitter