AccueilLe blog de la rédac’Plus la « suspen­sion dure », plus la pres­sion finan­cière monte

Plus la « suspension dure », plus la pression financière monte

-

Avec l’an­nonce de l’an­nu­la­tion de Wimbledon et donc d’une possible reprise le 13 Juillet de l’en­semble du circuit, la planète tennis a donc vécu un nouveau séisme.

Mais le monde du tennis ne se résume pas au grand circuit et la situa­tion va commencer à peser lourd pour ceux dont la tréso­rerie person­nelle était liée aux revenus qu’ils engra­geaient sur le circuit. 

Le témoi­gnage récent du joueur suisse Antoine Bellier, inter­rogé par RTS, résume bien les faits. Jouer est vital pour la majo­rité des cham­pions et il est logique qu’ils aillent à un moment tenter de faire valoir leurs droits. 

Pour l’ins­tant, leur acti­visme consiste seule­ment à signer des péti­tions mais demain si toute­fois la pandémie devient moins viru­lente, il se peut qu’ils soient beau­coup plus revendicatif. 

Instagram
Twitter