AccueilLe blog de la rédac’Quitte ou double, on a choisi…

Quitte ou double, on a choisi…

-

Après le terrible bilan trico­lore dont on a assez parlé, il semble­rait qu’il faille se tourner vers le double pour assouvir notre soif tricolore. 

Sans vouloir déni­grer cette épreuve, il faut bien recon­naître qu’elle n’a plus le lustre d’antan quand les stars du tour pouvaient encore se permettre quelques fois d’y parti­ciper tout en jouant en simple. 

On se souvient aussi tous de la qualité hallu­ci­nante de la paire Federer/Wawrinka lors de la finale de la Coupe Davis en 2014 face à la France confir­mant que même si le double demande des qualités spéci­fiques, il est clair que les grands cham­pions sans le jouer toutes les semaines, retournent mieux et volleyent mieux. 

Alors oui le palmarès de Mahut/Herbert est respec­table, au même titre que celui des frères Bryan et un peu moins que celui de McEnroe/Flemming.

La ques­tion de la place du double est récur­rente sur le tour. Chez nous, quand tout va mal, on lui trouve des qualités insoupçonnées.

Chez WLT, on ne jouera pas à ce jeu là car c’est tout simple­ment se tirer une balle dans le pied. 

De toute façon, ce boulot va être effectué avec minutie par le service public qui confirme jour après jour sa grande exper­tise pour la petite balle jaune…

Alors quitte ou double, on a choisi la première solution.…

Instagram
Twitter