Accueil Le blog de la rédac’ Respect Mister Mahut

Respect Mister Mahut

-

Nicolas Mahut a vécu trois semaines plu­tôt spé­ciales avec des évé­ne­ments qui n’ont fina­le­ment jamais tour­né en sa faveur. Pourtant, « Nico » ne s’est jamais plaint et a tou­jours don­né le meilleur de lui même sur le court. Résumé.

L’annonce de Pierre Hugues Hebert de jouer avec Andy Murray
Là où d’autres auraient pu se plaindre, Nico a juste expli­quer qu’il avait eu une dis­cus­sion avec son coéqui­pier et qu’il ne vou­lait pas en dire plus, que ce n’é­tait pas le moment. Dans le même temps, P2H avait répon­du que cette invi­ta­tion de l’Ecossais ne pou­vait pas se refuser.

La wild‐card en qua­li­fi­ca­tions de Wimbledon
Alors qu’il avait atteint les quarts de finale au Queen’s, l’Angevin aurait pu pen­ser que sa per­for­mance plus son his­toire avec le tour­noi auraient pu lui don­ner un sésame pour le grand tableau. Au final, il récu­père une invi­ta­tion pour les qua­li­fi­ca­tions de Wimbledon, il se fait sor­tir au pre­mier tour sans dire un mot se pré­ser­vant de toute éner­gie néga­tive avant que le tour­noi de double ne com­mence avec son ami Edouard Roger‐Vasselin.

La finale per­du en cinq sets après un com­bat incroyable
« C’est cruel mais c’est aus­si cela une finale du Grand Chelem, et ce qui fait le charme de ce sport, plus tard on se ren­dra compte de ce que l’on a réa­li­sé mais là c’est plu­tôt dur. » En une phrase, il pose le débat et évite de par­ler des trois balles au corps qu’il a reçu durant la der­nière manche et qui aurait pu le bles­ser. « Nos adver­saire ont su sai­sir leurs chances, il faut l’ac­cep­ter. » Nicolas Mahut ne change pas, tu per­pé­tues l’i­dée d’un cer­tain ten­nis et d’une vraie idée du fair‐play.

Instagram
Twitter