AccueilLe blog de la rédac'Roger Federer viserait la place de numéro 1 mondial

Roger Federer viserait la place de numéro 1 mondial

-

Quand une dépêche AFP tombe sur les écrans, c’est toute la famille du tennis qui s’emballe. En effet, comme le Suisse entre en piste demain, nos confrères ont jugé bon de centrer ce que l’on appelle un papier mag sur l’idée que Roger ne vise­rait que la place de numéro un mondial. Ici, on en doute !

Trois cita­tions et le compte est bon ? On vous les livre mais on devrait pas car elles sont sorties de leur contexte, on ne sait pas vrai­ment quand le Suisse les a prononcées. 

1) « Ce qui compte, c’est la place de numéro un. Le reste ne m’importe pas. »
On a du mal à y croire, d’au­tant que le record de Pete est pas loin, que Roger sait que numéro un mondial pèse moins sur l’his­toire que le reste, donc oui numéro un mondial est un objectif mais ce n’est pas le seul.

2) « J’aurai moins de titres à défendre, et donc moins de pres­sion, assure le numéro deux mondial. Elle pèsera pour une fois sur d’autres joueurs, ce qui n’est pas pour me déplaire. »
Là aussi, on ne croit pas que Roger aura moins de pres­sion car Roger reste le joueur à battre, parce que Roger a un statut à défendre, qu’une année sans un seul titre de Grand Chelem serait signe d’un vrai déclin. Donc oui, la pres­sion est encore plus forte !

3) « Rafa reste mon prin­cipal rival »
Faut juste savoir ce que l’on entend par prin­cipal, et là aussi faux, car la concur­rence est de plus en plus impor­tante, que Tsonga, Simon, Del Potro, ce n’est pas Ferrer et Ferrero. 

Conclusion :
Un papier mag même de l’AFP a un pouvoir celui de faire changer toutes les unes des sites d’in­for­ma­tion à leur rubrique tennis, c’est le deal quand on achète le « fil ». A WLT, on a failli se faire prendre, heureu­se­ment We love Roger !