AccueilLe blog de la rédac'Rune est pressé, mais il en fait trop !

Rune est pressé, mais il en fait trop !

-

Assister à une confé­rence de presse d’Holger Rune, c’est comme faire un tour de Space Mountain à Disneyland, c’est rapide et ça fait peur. Le Danois gigote, parle très vite et l’on sent que son impa­tience et son envie d’en découdre l’emportent sur une forme de calme et de sagesse. 

En même temps il n’a que 19 ans et c’est aussi ce qui fait sa force. Cela traduit aussi une envie folle de réussir et de conti­nuer à gravir les éche­lons du tennis mondial. 

Si l’on compare son body language à celui d’un Carlos Alcaraz, on a donc l’im­pres­sion que le Danois pour­rait être le fils de l’Espagnol car il semble bien que le temps soit une notion un peu vague pour Holger déjà placé par certains au sommet alors que le chemin ne fait que commencer. 

Jouer en confiance et affronter des cham­pions pour la première ou la deuxième fois est une période grisante et eupho­rique surtout en cas de victoire, mais là où le cham­pion se révèle, c’est fina­le­ment quand tout ne va pas bien, quand son jeu n’est pas là mais que l’on parvient quand même à s’en sortir. 

Cet appren­tis­sage va bientôt arriver puisque Rune ne sera plus l’out­sider mais l’homme à « battre ». 

D’ici là, on lui « conseillera » d’être un peu plus discret sur les réseaux d’au­tant que les médias se sont emparés de lui, criant presque tous au génie après sa victoire mémo­rable au Rolex Paris Masters. Son dernier post est d’ailleurs assez révé­la­teur, comme si fina­le­ment personne n’avait parlé de sa formi­dable ascen­sion au clas­se­ment ATP !!!