AccueilLe blog de la rédac’Thiem‐Gaudio, même combat

Thiem‐Gaudio, même combat

-

Toutes les infor­ma­tions récol­tées autour du cas Dominic Thiem sont malgré tout assez inquié­tantes. Dans l’his­toire du tennis, il y a eu d’autres cas où le joueur parve­nant à atteindre un objectif impor­tant soit tombé peu à peu dans une forme de dépres­sion tennistique. 

On ne le souhaite pas à l’Autrichien mais il semble que certains éléments se soient accu­mulés. D’abord, la forte adver­sité qu’il a fallu accepter pendant ces années avant d’avoir une oppor­tu­nité, la porte qui s’ouvre presque par surprise à l’US Open. 

On sait que Dominic est perfor­mant seule­ment si sa moti­va­tion est énorme, son jeu étant plus physique que tactique. D’ailleurs, il n’est pas évident, vu les charges de travail que Dominic s’im­pose constam­ment du matin jusqu’au soir, qu’il puisse prendre autant de plaisir que cela en jouant un tel tennis. 

Si l’on rajoute à cela les problèmes liés à sa sépa­ra­tion houleuse avec son coach de toujours, Gunter Bresnik, on se dit forcé­ment que Domi a plus besoin de calme, de repos que d’en­quiller les tour­nois alors que sa confiance est au plus bas. 

Son retour sur un court à Belgrade nous donnera la réponse pour savoir s’il s’agit d’une dépres­sion ou d’un vrai burn‐out. 

Gaston Gaudio, lui, ne s’est jamais remis de son succès ines­péré à Roland‐Garros face à Guillermo Coria en 2004.

Instagram
Twitter