Accueil Le blog de la rédac' Toni Nadal: "Voir un jeune joueur marcher devant et son coach, derrière,...

Toni Nadal : « Voir un jeune joueur marcher devant et son coach, derrière, porter son sac, cela donne une très mauvaise image »

-

Hier, à l’issue de sa victoire, Ugo Humbert a demandé à son coach Nicolas Copin de venir porter son sac. Pour l’expliquer, il a parlé d’une fatigue liée à l’intensité du duel mais aussi parce que son thermobag était lourd. Voila bien une mission que n’aurait pas rempli Toni Nadal. Il nous en avait parlé lors d’un long entretien que nous avions eu la chance de réaliser avec lui en septembre 2015 pour le numéro 38 de We Love Tennis Magazine.

On ne va surtout pas accabler le Tricolore qui réalise une fin de saison de toute beauté mais il est utile aussi de revenir sur le vrai rôle d’un coach comme nous l’avez expliqué Toni Nadal.

Tu parles d’un problème de mentalité chez les jeunes. Mais certains coachs estiment que porter le sac de leur joueur et réserver les courts d’entraînement sont des tâches qui font partie de leur job. Ils affirment être là pour optimiser la performance et garantir un certain confort.
Les anciens coachs ne faisaient pas ça. Est-ce à dire qu’ils ne voulaient pas le meilleur pour leur joueur ? Je ne crois pas. Si je ne porte pas le cartable de mon fils en l’accompagnant à l’école, cela veut dire que je ne l’aime pas ? Est-ce que porter son cartable l’aidera vraiment à être plus performant ? Selon moi, c’est avant tout une question de respect. Je suis chef d’entreprise et j’ai des employés. Mes employés ont chacun une tâche qu’ils accomplissent et qu’ils respectent. Je ne vais pas leur demander de cirer mes chaussures ou de m’apporter à boire. Le gars qui est avocat, il est avocat, ce n’est pas un serviteur. Et je ne lui demanderai jamais de faire plus que son métier d’avocat. Si Rafa reste assis et que je lui apporte à boire et à manger, il sera content, c’est sûr. Mais ce n’est pas mon travail (rires). Le coach se charge du tennis. Alors, voir un jeune joueur marcher devant et son coach, derrière, porter son sac, cela donne une très mauvaise image »

Instagram
Twitter