AccueilLe blog de la rédac'Zverev, de grandes déclarations pour pas grand chose

Zverev, de grandes déclarations pour pas grand chose

-

« Je pense que Djokovic, Medvedev et moi allons conti­nuer à dominer le circuit en 2022  », lâchait serei­ne­ment Alexander Zverev au micro de Sky Sports avant Noël. Il se voyait remporter l’Open d’Australie et devenir numéro 1 mondial. Il s’at­ten­dait enfin à « réaliser la meilleure saison de sa carrière ». Ce sera peut‐être le cas mais elle démarre très mal avec cette défaite en trois sets contre Denis Shapovalov dès les huitièmes de finale à Melbourne.

S’il n’a plus plus grand chose à prouver dans les tour­nois en deux sets gagnants, l’Allemand a en revanche un vrai blocage contre les meilleurs joueurs dans les tour­nois du Grand Chelem. 

Il n’a toujours pas battu joueurs du Top 10 au meilleur des cinq sets, en 13 tenta­tives. Son bilan n’est pas fameux non plus pour un joueur de sa trempe contre le Top 20 avec 4 victoires seule­ment en 21 rencontres dans ce type de matchs. 

Le 3e joueur mondial peine aussi de plus en plus à battre ses concur­rents directs, Novak Djokovic, contre qui il a gagné deux de leurs trois derniers duels, faisant office décep­tion. Il a perdu 5 de ses 6 derniers contre Daniil Medvedev, 6 de ses 8 derniers contre Stefanos Tsitsipas. Les Canadiens Shapovalov et Felix Auger‐Aliassime lui posent aussi des problèmes.

En confé­rence de presse, Zverev a déjà assumé ses respon­sa­bi­lités, une bonne chose avant de se remettre au travail.