AccueilM1000 – Indian WellsNadal‐Murray est‐il déjà un classico ?

Nadal‐Murray est‐il déjà un classico ?

-

C’est la deuxième fois cette saison que Rafael Nadal sera opposé à Andy Murray en finale. C’était il y a quelques semaines à Rotterdam. Ce duel avait été quelque peu gâché par une bles­sure de l’Espagnol diminué dans le trosième set perdu 6–0 sur une bles­sure.
A Indian Wells, tout a changé, les condi­tions de jeu sont tota­le­ment diffé­rentes. Et cette fois, c’est Andy qui revient d’une conva­les­cence qui l’a éloi­gnée des courts. « J’étais cloué au lit à ne rien pouvoir faire, c’est dingue de voir à la rapi­dité à laquelle les muscles fondent alors que lors­qu’il s’agit de les acquérir c’est beau­coup plus lent » a déclaré l’Ecossais qui soigne visi­ble­ment sa timi­dité au fil des confé­rences de presse et des titres. L’Ecossais qui était déjà plus que sur une pente ascen­dante face à Roger Federer avec deux victoires de rang, a confirmé hier qu’il avait les clés du coffre face au Suisse. « Je ne sais pas comment le jouer » avait avoué la veille du duel l’ex‐numéro 1 mondial. Sur le court tout cela s’est confirmé en trois manches et avec un Andy retrouvé. Cette forme et les dernières stats d’Andy face à Rafa avec notam­ment ce succès en 4 sets à l’US Open nous laisse donc penser que l’Ecossais peut réaliser le petit exploit de dominer le numéro 1 mondial. S’il réalise cette perfor­mance, on pourra crier haut et fort qu’Andy est le numéro un mondial virtuel des matchs en deux sets puisque la seule ombre à son tableau de chasse de cette saison reste sa décon­venue australienne.

Instagram
Twitter