AccueilM1000 – MiamiLe programme du jour

Le programme du jour

-

La journée d’aujourd’hui est consa­crée aux demi‐finales, avec le simple masculin et le double féminin.

Chez les hommes, les demi‐finales proposent un plateau de luxe. 

Novak Djokovic affronte Roger Federer, dans un duel entre anciens vain­queurs du tournoi. Federer mène 7–2 dans les confron­ta­tions directes et la dernière victoire du Serbe face au numéro 2 mondial remonte à l’Australian Open 2008. Un bon signe pour Roger : 5 de ses victoires face à Djoko se sont passées sur dur. Un match qui s’annonce indécis, tant l’écart entre les quatre meilleurs joueurs mondiaux s’est réduit depuis un an. Les résul­tats obtenus cette année ne sont pas plus parlant : Djokovic a beau­coup plus joué que Federer, engran­geant 1 titre et 2 demi‐finales sur 6 tour­nois disputés. Le Suisse, lui, ne s’est présenté qu’à 3 tour­nois, avec une finale à l’Open d’Australie et 2 demi‐finales.

De l’autre côté, on retrouve Andy Murray face à Juan Martin Del Potro. Deux styles, deux manières diffé­rentes d’aborder le jeu. L’Ecossais mène 2–0, avec une dernière victoire qui remonte aux quarts de finale de l’US Open 2008, 7–6 7–6 4–6 7–5. Murray a écono­misé ses forces en expé­diant Verdasco pendant que l’Argentin passait 3 heures sur le court avec le numéro 1 mondial. Physiquement, le chal­lenge semble diffi­cile pour Del Potro. Cependant, sa victoire contre Nadal, la confiance accu­mulée et son excel­lence sur dur peuvent faire pencher la balance en sa faveur. D’autant plus que Murray n’a pas encore eu d’oppositions véri­tables face à un cador du circuit au cours de ce tournoi – il a battu Monaco, Massu, Troicki et Verdasco, ne concé­dant que 4 jeux lors de ses deux derniers matches.

Enfin, dans le tournoi de double féminin, Amélie Mauresmo et sa parte­naire, Svetlana Kuznetsova, affrontent la paire Groenefeld et Schnyder. Une belle occa­sion pour la Française de rattraper sa défaite en huitièmes. L’autre demi‐finale : Peschke et Raymond, face à Chuang et Mirza.

Article précé­dentDes demis historiques
Article suivantTsonga absent à Monte‐Carlo
Instagram
Twitter