Vert mais beurk !

-

Difficile de dire que le choix des couleurs du court de Bercy soit judi­cieux, si on comprend la démarche, le mariage bleu‐vert est raté, autant que la réali­sa­tion des rencontres, les caméras sont beau­coup trop éloi­gnées du court, et cela gâche notre plaisir, c’est dommage !

Article précédentMonfils attend Nadal
Article suivantNadal star de l’Equipe