Accueil M1000-Rome Murray bouté dehors !

Murray bouté dehors !

-

Surprise à Rome ! Andy Murray, demi-finaliste à Monte-Carlo, tombe dès le second tour des Internationaux d’Italie face à l’Argentin Juan Monaco, 6-1 3-6 5-7. Juan Monaco, 58ème mondial, qualifié de surplus, signe là l’une des plus belles perf’ de sa carrière.

« Monaco a été blessé l’année dernière, mais, avant, il était classé dans le top 20. Il joue bien sur terre et semble vraiment à l’aise sur cette surface. » Méfiant, Murray l’était, mais probablement pas assez. Il s’est retrouvé, aujourd’hui, en face d’un spécialiste de la terre battue – 75 % des victoires de Monaco depuis le début de sa carrière l’ont été sur terre -, déjà bien au point sur cette surface puisqu’il avait atteint la finale à Buenos Aires en février et les huitièmes à Barcelone et Monte-Carlo.
Avec 84 % de premières balles, Monaco a bien servi aujourd’hui. Mais c’est surtout sa capacité a être décisif aux moments importants qui a fait la différence. Il s’impose même en ayant remporté moins de points que l’Ecossais, 90 contre 93, en ayant été moins performant sur son service et moins performant en retour. Mais le break réalisé en fin de troisième manche aura été primordial et envoie l’Argentin au troisième tour, après 2h40 de jeu.

Juan Monaco affrontera, en huitièmes, le Croate Marin Cilic qui a sorti Christophe Rochus 6-0 5-7 6-2. Les interrogations demeurent à propos du jeu de Murray et de son adaptabilité à la terre battue…

Instagram
Twitter