AccueilM1000 – ShanghaïSimon : « Je ne vais rien lâcher »

Simon : « Je ne vais rien lâcher »

-

Toujours aussi tran­quille et dispo­nible avec les médias, Gilles Simon s’est longue­ment exprimé sur le site de la FFT.
Best off.
Le match face à Stépanek

Une victoire me permet­tait à coup sûr d’ob­tenir mon meilleur clas­se­ment, 7e mondial. J’avais envie de partir sur une bonne note, de jouer à fond ce qui pouvait être mon dernier match.

Le duel Murray‐Federer

Cela a été un très grand match. Federer a vrai­ment été fort au premier set. Jusqu’à 5–2, 40–15 pour lui, Andy a dominé le deuxième. Jusque‐là, c’était facile à regarder. La seule chose que j’at­ten­dais, c’est que juste­ment ça ne soit pas le match qu’on a vu, aussi serré, avec autant de rebondissements


La délivrance


J’ai appris la nouvelle dans l’as­cen­seur, de la bouche de l’un des proches de Novak Djokovic qui était au télé­phone portable.
Je ne vais pas me faire prier pour donner tout ce que j’ai. C’est vrai que ça m’au­rait fait mal de ne pas me quali­fier avec deux victoires. Il n’y a qu’un seul cas de figure où ça peut se produire au Masters.

Djokovic

 »On a vu ici qu’il est fort dans les moments impor­tants. Il me paraît aussi avoir retrouvé pas mal d’envie ces derniers temps. Mais c’est une demi‐finale de Masters Cup. Je n’ai pas envie de passer à côté. »

Instagram
Twitter