AccueilMarion BartoliClijsters, "une impression de facilité"

Clijsters, « une impression de facilité »

-

Battue 5–7, 6–1, 6–2 par Kim Clijsters au deuxième tour de l’US Open, Marion Bartoli a subi son deuxième revers consé­cutif contre la reve­nante belge. Après sa défaite 6–4, 6–3 à Cincinnati, la Française, malgré un bon premier set, est restée un ton en dessous de l’an­cienne numéro 1 mondiale.

Un match en deux phases

La chose posi­tive par rapport au match de Cincinnati est que j’ai fait un très bon premier set. J’ai joué à mon maximum, donc j’ai réussi à prendre logi­que­ment ce premier set même si ça a été très dur. Derrière, j’ai eu un petit coup de mou au début de la deuxième manche. Je n’ai pas baissé beau­coup, mais un tout petit peu, et elle a été très constante, avec un niveau de jeu très solide.

Peut‐être que si j’avais réussi à mener au début du deuxième set, elle aurait un peu plus douté. En prenant l’avantage, ça lui a permis de reprendre confiance et de jouer de mieux en mieux jusqu’à la fin du match.

Clijsters, le tennis inné

On a l’impression qu’elle n’a jamais arrêté. Comme si elle avait tout le temps joué, qu’elle n’avait pas arrêté la compé­ti­tion, que tout est facile pour elle, que c’est naturel. Elle dégage une impres­sion de facilité.

Le plus surpre­nant est la façon dont elle gère ses matchs. Elle n’a aucun moment de flot­te­ment, au niveau de la concen­tra­tion, du plan de jeu, de la tactique qu’elle adopte. Elle reste toujours à l’affut, elle voit très bien le jeu. Quand j’utilisais un plan tactique, elle le lisait assez vite. Il a fallu que je change sans arrêt. Outre son niveau de jeu, sa capa­cité à gérer très bien ses matchs est vrai­ment surprenante.

Article précédentSD – Radwanska sortie
Article suivantMonfils en mode boxeur