AccueilMasters CupLe suspense n'a pas duré

Le suspense n’a pas duré

-

Le choc tant attendu aura tenu ses promesses…le temps d’un set. En 1h51, Rafael Nadal domine Novak Djokovic 7562 et se rapproche des demi‐finales du Masters.

Echanges incroyables, coups de génie, points à rallonge… Pendant un peu plus d’une heure, les numéros 1 et 3 mondiaux ont offert un formi­dable spectacle. 

Les jeux sont extrê­ment disputés, les deux hommes s’échangent même un break en milieu de manche. Mais à 5–5, Djokovic au service, le soufflé retombe. Brutalement. Le Serbe, visi­ble­ment gêné par un problème de lentille à l’œil droit, enchaîne les fautes et les erreurs de place­ment. Le set est presque offert sur un plateau à l’Espagnol (7/5).

Malgré une inter­ven­tion des kinés de l’ATP, le Serbe se plaint toujours de son oeil. A la fois plombé par l’issue du premier set et handi­capé par ce contre temps, Djoko lâche complè­te­ment. Break, double‐break… Les jeux défilent, le spec­tacle n’y est plus. Djokovic non plus. A l’in­verse, Rafa, toujours aussi perfec­tion­niste, donne tout sur chaque point. Vite fait, bien fait, il empoche le second set et le match, 7562.

En tête de son groupe après deux victoires, le numéro 1 mondial affron­tera vendredi un Tomas Berdych revi­goré par son succès contre Roddick. Quant à Djokovic, il n’aura pas le droit à l’er­reur face à Roddick dans l’op­tique d’une quali­fi­ca­tion pour les demies.

Article précédentMonfils, rien de grave
Article suivantNadal domine Djokovic