Accueil Masters Madrid Roger is back

Roger is back

-

Vainqueur en deux sets en finale du tournoi de Madrid de Rafael Nadal (6-4, 6-4), Roger Federer signe un retour retentissant. Agressif, intraitable au service, variant les effets, n’hésitant pas à monter, Federer a donné une petite leçon au numéro 1 mondial. Il met fin à la série de 33 victoires de suite de l’Espagnol. C’est aussi le premier titre de la saison pour le Suisse, le 15e succès en Masters Series.
On attendait cela depuis longtemps ! Un Roger dynamique, tonique, porté vers l’avant, ne rentrant pas dans une filière longue. C’est sur son service que cela a été le plus criant avec une première balle plus qu’efficace souvant enchaîné par une gifle en coup droit. « Je me sens bien ici, cette terre battue est rapide «  a expliqué le Suisse cette semaine. Il l’a confirmé ce dimanche face à un Nadal, quelque peu timoré, mais surtout cadenacé dans une tactique à deux ou trois coups qui ne lui permet pas de se régler. Acculé par Djokovic, dominé par Federer, le tout à une semaine de Roland Garros, le numéro 1 mondial a vécu septs jours plus qu’instructifs dans la fameuse « case magique ». Si on rajoute à cela, les nouvelles ambitions de Murray surtout sur la longueur d’un match en trois sets, et celles confirmées de Djokovic, on se dit que « notre » Roland Garros peut être un sacré millésime. Pour Roger, cette victoire est aussi celle du travail, et de la persévérance, les larmes de l’Australie sont presque séchées. Jouant sur ses points forts, oubliant la surface, Roger n’a pas craqué, et il y avait de quoi, notamment dans l’ultime jeu où comme à son habitude Rafa a mis une pression extraordinaire obtenant deux balles de débreak avec notamment un double let assez « flippant ». Federer claquait finalement un ace sur sa deuxième balle de match, chapeau l’artiste !

Article précédentFederer confiant ?
Article suivantFederer mate Nadal
Instagram
Twitter