AccueilMasters Monte Carlo« Stan » garde les pieds sur terre

« Stan » garde les pieds sur terre

-

Si Stanislas Wawrinka signe l’ex­ploit du jour en élimi­nant son compa­triote (et ami) Roger Federer, il n’en garde pas moins la tête froide.
Humble, le premier qualifié pour les quarts de finale décla­rait d’ailleurs en confé­rence de presse : « Vous savez, c’est toujours parti­cu­lier de jouer un ami. Avec Roger, on se connaît telle­ment bien, on a telle­ment de souve­nirs avec cette médaille d’or (aux Jeux Olympiques de Pékin)… J’étais très heureux, bien sûr. C’est ma plus belle victoire. J’ai joué mon meilleur match, physi­que­ment notam­ment. Mais je n’al­lais pas laisser éclater ma joie sur le terrain comme après n’im­porte quel autre match. Cette victoire est un pas en avant pour moi, mais ce n’est pas parce que j’ai battu Roger aujourd’hui que ce sera facile pour moi demain. Il faudra que je sois solide. »
« Stan » retrou­vera donc au prochain tour l’Allemand Andreas Beck, bien lancé dans ce Monte Carlo Rolex Masters 2009.
Toujours dans le bas du tableau, un autre quart explosif se profile entre Fernando Verdasco (vain­queur express de David Ferrer (6–2 ; 6–1)) et Novak Djokovic (qui a pour sa part sorti en trois manches l’Espagnol Albert Montanes (6–1 ; 6–7(4) ; 6–0))

S’ajoutera demain au programme initia­le­ment prévu (quarts de finale) la suite (et fin) des huitièmes de finale (Andy Murray – Fabio Fognini (match inter­rompu par la pluie. L’Ecossais menait alors 7–6 ; 1–0) ; Nikolay Davydenko – David Nalbandian))

Par Krystel Roche en direct de Monte‐Carlo

Instagram
Twitter