Accueil Masters Monte Carlo Tsonga en patron !

Tsonga en patron !

-

Jo-Wilfried Tsonga a réussi son entrée en lice à Monte Carlo. Pour son premier match sur terre battue de la saison, le Français a sorti Nicolas Almagro, 34ème joueur mondial en deux manches (7/6 7/5).

Jo-Wilfried Tsonga voulait du temps de jeu sur terre, il a été servi. Opposé à un spécialiste de la surface en la personne de Nicolas Almagro, le Français a passé plus de 2h sur le court à limer la balle, lifter en diagonale coup droit puis en diagonale revers, tenter des amorties, frapper dans le contre pied, bref tout l’apanage du jeu sur terre battue.

Les deux hommes débutent le match pied au plancher. Si l’Espagnol se montre légèrement dominateur, Jo s’accroche et refuse de céder. Il sauve en tout et pour tout 7 balles de break sur ses deux premiers jeux de service ! Toujours est-il que les jeux sont longs, durs et surtout disputés. Pas moins de 34 minutes auront été nécessaires aux deux hommes pour arriver à 2-2. L’Espagnol et le Français disputent un vrai match de terre, fait de grosses frappes lourdes dans la diagonale suivies de puissantes attaques souvent décochées long de ligne. Les deux hommes se neutralisent jusqu’au tie-break, que le Français remporte 7 points à 5.

Si l’Ibérique semble accuser le coup en début de seconde manche, il ne lâche rien. Breaké à 5-3, Almagro se bat et recolle à 5 partout. Mais le Français ne panique pas, gagne son jeu de service et profite des quelques fautes de son adversaire pour remporter la manche 7/5, et le match par la même occasion.

Face à un premier adversaire redoutable, Jo-Wilfried Tsonga a montré de très belles choses. Que ce soit grâce à son service lifté très efficace, son punch de coup droit, sa construction de points ou sa très bonne longueur de balle, le Manceau a réussi à neutraliser un spécialiste de la surface. Au prochain tour, il aura l’occasion de s’étalonner face à un autre maître de l’ocre, l’Espagnol Juan Carlos Ferrero, si toutefois ce dernier parvient à se défaire de l’Allemand Benjamin Becker demain.

Article précédentMontanes domine Baghdatis
Article suivantTsonga dompte Almagro
Instagram
Twitter