Moselle Open
Metz, terre de champions : Pouille y a ouvert son palmarès (3/5)



Crédit photo : Arnaud Briand



A quelques jours de l’ouverture du Moselle Open, 15e du nom, la rédaction de GrandChelem / welovetennis.fr vous propose de revivre les temps forts de ce tournoi historique dans l’Hexagone. Troisième épisode avec le premier titre en carrière de Lucas Pouille…

"Il y a beaucoup de bonheur. En arrivant, j’avais dit que je venais ici avec l’objectif d’essayer de gagner mon premier titre. C’est facile de le dire, alors je suis très content d’y être parvenu. C’était un objectif de fin de saison. C’est encore meilleur de le faire en France, devant mes amis et mes proches." Il y a un an, au retour d’une demi-finale de Coupe Davis frustrante perdue à Zadar face à la Croatie, Lucas Pouille avait tenu sa parole. Venu pour la victoire, le Nordiste soulevait son premier trophée professionnel sur le circuit ATP en dominant Dominic Thiem en finale (7-6(5), 6-2).

Une finale entre deux jeunes joueurs qui achevait une des plus belles éditions du Moselle Open. En plus du Français et de l’Autrichien, le tournoi messin avait pu compter sur les présences de David Goffin, Gilles Simon, Gilles Muller, Benoit Paire ou encore Nicolas Mahut. Un an après avoir ouvert son compteur, Lucas Pouille a été le premier – avec David Goffin – a confirmé sa présence pour le tournoi 2017. Tout sauf un hasard.

Metz, terre de champions : Djokovic ou les débuts d'un roi (1/5)

Metz, terre de champions : Tsonga, messin d'adoption (2/5)



Tous les produits de Lucas Pouille sont chez Tennis Warehouse, notre partenaire.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.