Moselle Open
Boutter est heureux

Dans les colonnes de notre confrère le Républicain Lorrain, le directeur du tournoi Julien Boutter s'est exprimé au sujet de la genèse de la construction de sa liste. Sur le sujet Nishikori la situation a été plutôt simple: "Cela s’est presque décidé à Roland-Garros (juin). Je me suis demandé quelle super star ne serait pas à la Laver Cup (même date) et avait besoin éventuellement de points. Or, Kei n’a pas encore disputé de tournois 250 (la catégorie) cette année… ». Le Moselle Open profite aussi de la demi-finale de Coupe Davis organisée à Lille, le week-end avant le début du tournoi, de ce fait c'est l'ensemble du probable team tricolore qui a répondu présent. "On a rarement eu autant de noms connus" a commenté le directeur très heureux aussi de pouvoir recevoir Jo-Wilfried Tsonga qui sera à la quête de points et de victoires pour signer son retour. On l'a compris, cette édition 2018 s'annonce palpitante.