Moselle Open
Julien Boutter: "Ce plateau est réussi"



Le directeur du Moselle Open joint ce matin était plutôt heureux et on le comprend vu la difficulté aujourd'hui pour constituer un plateau performant sur un ATP 250.


Cela doit être un soulagement de pouvoir annoncer une telle liste ?
"Depuis la première édition, on fait le maximum, et quelques fois les circonstances sont plus favorables. Je m'attache toujours à essayer de constituer un plateau qui se tient également sportivement en terme de qualité de jeu et de type de joueurs. Et c'est vrai que pour cette édition 2018, ce plateau est réussi".

Avant de parler de Nishikori, comment avez-vous convaincu Adrian Mannarino qui joue très rarement en France ?
"J'ai sûrement profité de sa possible sélection pour la demi-finale de Coupe Davis. Après, je le suis depuis longtemps. Je le trouve atypique dans le sens positif du terme. Il propose un tennis de variations, de contre, qui est intéressant et qui mérite d'être connu. Après Adrian est aussi un "mec" super cool donc cela a aussi facilité les choses."

La venue de Jo-Wilfried Tsonga est aussi un vrai bonheur ?
"Il a été notre ambassadeur et l'on s'est toujours dit les choses avec Jo. Il était logique de le voir revenir à Metz d'autant plus que cela s'insère bien dans son calendrier. En terme de timing cela devrait être parfait puisqu'il aura logiquement quelques matchs de référence dans les jambes. S'il revient bien, je pense qu'il sera un vrai outsider à Metz car son jeu s'est toujours bien exprimé chez nous."

Vous aviez annoncé Tomas Berdych, on ne l'a pas vu dans la liste..
"Tomas est blessé au dos. Il m'a appelé en m'expliquant qu'il préférait ne pas s'inscrire car il n'était pas sur d'être rétabli. On verra donc en septembre s'il est apte. A ce moment là, je ferai mes choix."

Le gros coup c'est quand même la venue de Kei Nishikori ?
"C'est vrai que c'est une très très bonne nouvelle d'autant qu'il joue très peu d'ATP 250 en général. Ce qui a été agréable c'est que tout s'est passé dans les règles de l'art. Son agent a été super réactif, et je dirais que dès Roland-Garros, les négociations étaient déjà très avancées. J'aime bien travailler dans ces conditions. On sent de la confiance et de l'envie."

Si vous deviez retenir encore un nom ?
"Ce serait le Grec Stefanos Tsitispas. C'est notre rôle de présenter les futures grandes stars comme on l'a fait un temps avec Andy Murray et Novak Djokovic. Cela faisait aussi partie du cahier des charges défini avec toute l'équipe pour cette édition 2018."



Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.