AccueilMoselle OpenMetz, terre de champions : Mathieu, une tournée d'adieu (5/5)

Metz, terre de champions : Mathieu, une tournée d’adieu (5/5)

-

A quelques jours de l’ouverture du Moselle Open, 15e du nom, la rédac­tion de GrandChelem / welovetennis.fr vous propose de revivre les temps forts de ce tournoi histo­rique dans l’Hexagone. Dernière étape avec Paul‐Henri Mathieu, fina­liste en 2008 et qui dispu­tera l’un de ses derniers tour­nois en carrière…

A l’approche de la fin de saison 2008, Paul‐Henri Mathieu sait que ce millé­sime restera dans sa mémoire. Cette année‐là, l’Alsacien réalise un de ses plus beaux exer­cices sur le circuit avec deux huitièmes de finale en Grand Chelem (Open d’Australie et Roland Garros) et se hisse surtout à son meilleur clas­se­ment avec une 12e place mondiale le 7 avril 2008. Il débarque en Moselle avec l’étiquette de tête de série numéro 4. Un statut qu’il assume parfai­te­ment en se quali­fiant pour la finale sans perdre le moindre set. Problème, il butte sur un os en finale face à Dmitry Tursonov, intrai­table grâce à son service (7–6(6), 1–6, 6–3).

Neuf ans plus tard, PHM retrouve le Moselle Open pour un ultime ATP 250 où il a reçu une wild‐card de l’organisation. Le joueur de 35 ans a décidé de mettre un terme à sa carrière à l’issue de la saison. Et forcé­ment le tournoi messin occupe une place à part comme il l’expliquait dans les colonnes du Républicain Lorrain : « Je suis un habitué. Je n’en ai pas loupé énor­mé­ment… Une année, je suis à deux doigts de remporter le titre contre Tursunov, j’ai fait aussi des demi‐finales. C’est un tournoi que j’aime bien. Ce sera le dernier que je joue près de chez moi, en Alsace, mes parents peuvent venir. Tout ça est impor­tant. » L’occasion de boucler la boucle…

Metz, terre de cham­pions : Djokovic ou les débuts d’un roi (1/5)

Metz, terre de cham­pions : Tsonga, messin d’adop­tion (2/5)

Metz, terre de cham­pions : Pouille y a ouvert son palmarès (3/5)

Metz, terre de cham­pions : Murray, la leçon a été apprise (4/5)