Accueil OA Soderling : "Je ne l'ai pas sous-estimé"

Soderling : « Je ne l’ai pas sous-estimé »

-

Robin Soderling quitte Melbourne sur une cuisante défaite. Le Suédois s’est incliné en 5 manches face à l’Ukrainien Dolgopolov Jr, 46e mondial, alors qu’il faisait partie des favoris au titre. Il revient en conférence de presse sur cette désillusion.

Que s’est-il passé aujourd’hui ?

J’ai galéré tout au long du match. J’ai gagné le premier set, d’accord, mais pas parce que je jouais bien. Il n’y était pas au début puis il a commencé à mieux jouer, ce qui n’a pas été mon cas. Il a finalement bien mieux joué que moi. Pourtant j’ai eu quelques occasions. Mais mes deux plus grandes armes, à savoir mon service et mon coup droit, ne fonctionnaient pas aujourd’hui. Ca devient tout de suite plus dur.


Que pensez-vous de ce joueur ? Quelles sont ses qualités ?

C’est un bon joueur. Il a un super revers et bouge très bien. Il contre également très bien. Il a de bonnes chances de faire encore mal ici je crois.

L’avez-vous sous-estimé ?

Absolument pas. Je ne sous-estime jamais personne. Je ne me suis juste pas bien senti. Je n’ai pas assez bien joué. C’est aussi simple que ça.


Quel bilan tirez-vous de votre mois de janvier ?

J’ai souvent eu du mal dans ce tournoi. Je crois d’ailleurs que je n’ai jamais réussi un bon mois de janvier dans ma carrière. Mais bon, j’ai quand même gagné un titre à Brisbane et atteint les huitièmes de finale ici. Au moins, c’est déjà bien mieux que les années précédentes.

Pour finir sur une note positive, est-ce que ce sont vos victoires sur Nadal et Federer qui vous ont persuadé que vous pourriez devenir un grand joueur ?

Oui, je crois que mes victoires passées m’ont donné beaucoup de confiance. Je me suis prouvé que je pouvais être bon, gagner beaucoup de matches et viser le titre en Grand Chelem et dans les gros tournois. Je crois que la confiance est ce qu’il y a de plus important dans ce sport.

Instagram
Twitter