Open d'Australie
Dimitrov n'a peur de rien



La demi-finale entre Gregor Dimitrov et Rafael Nadal a pris une dimension supplémentaire depuis que Roger Federer s'est qualifié pour la finale. En effet, beaucoup de passionnés rêvent d'un classique entre le Suisse et l'Espagnol. Mais cette situation, le Bulgare s'en moque, il réalise pour l'instant un sans faute après avoir débuté la saison en trombe. Le duel s'annonce plus qu'indécis, et il devrait y avoir du spectacle tant les deux styles des joueurs sont différents.

Lors de sa conférence de presse d'après match en quart de finale, Gregor Dimitrov ne connaissait pas son futur adversaire. A la question concernant sa préférence il a simplement répondu que cela n'était pas très important, qu'il se sentait prêt, que de toute façon, il savait qu'il allait avoir en face de lui un sacré client. Depuis qu'il est sous les "ordres" du coach Vénézuélien, Dani Vallverdu tout a changé. L'arrivée de ce stratège remonte à Août 2016. A cette époque, Vallverdu avait clairement fixé les objectifs et le plan de marche: J'ai accepté de collaborer avec Grigor (Dimitrov) parce que je crois que ce sera un projet à long terme (...) "J'espère pouvoir simplifier son tennis. Il possède tellement de possibilités dans son jeu, mais celles-ci doivent s'exprimer dans les situations difficiles sur le court. Quand il n'est pas en situations compliquées, il est important qu'il se concentre sur ses armes, qui sont excellentes. C'est ce que je vais faire avec lui : simplifier au maximum son jeu. Nous cherchons à ce qu'il se sente à l'aise avec ses armes. Le positif est qu'il peut se sortir de situations difficiles."


Vallverdu: "Je vais simplifier son jeu"

Visiblement, il a été entendu puisque le Bulgare a semble-t-il trouvé les clés. Déjà en fin de saison, il y avait du mieux avec notamment une finale à Pékin en éliminant successivement Johnson, Pouille, Nadal et Raonic. Et que dire de 2017 où il a démarré avec un titre à Brisbane, le 5ème seulement de sa carrière en battant 4 top 10 la même semaine. Autant dire qu'il ne rentra pas sur le court comme une victime même si tactiquement il sait déjà que Nadal va logiquement pilonné son revers comme il le faisait si bien chaque fois qu'il jouait un certain Roger Federer. Il est donc certain que si Rafa parvient à dominer le Bulgare, il n'aura pas vraiment à changer son fusil d'épaule dimanche, en somme il aura eu le privilège d'une répétition générale avant le grand spectacle.

Quoi qu'il en soit, on devrait avoir un match du même niveau de tension que le duel 100% suisse car cela reste un moment important pour les deux protagonistes. Dimitrov n'a jamais atteint une finale d'un Grand Chelem et rêve surement en secret d'aller défier son idole. Rafa revient de si loin qu'il mesure facilement sa chance et surtout l'opportunité qu'il a de jouer à nouveau pour le titre alors même que les deux ogres que sont Djokovic et Murray sont rentrés à la maison prématurément.
Lire et réagir

Pour ceux qui sont pressés, en cochant la case "I'd rather post as a guest", vous pouvez réagir sans avoir à vous enregistrer.

Pour changer votre pseudo (une fois inscrit), il faut se rendre sur la page de votre profil disqus et changer la case 'Name'.

Pour désactiver la notification par email rendez-vous sur la page Email Notifications.
En décochant "Receive emails from Disqus" vous ne recevrez plus aucun email de disqus.