Open d'Australie
Mauresmo : "Rien n'est acquis"

Dans un entretien accordé au journal L'Équipe, Amélie Mauresmo a surtout insisté sur la prise de conscience effectuée par son joueur, Lucas Pouille, à l'issue de son année 2018 : "Le discours qu'il a eu au lendemain de la finale de la Coupe Davis m'a parlé. C'est pour ça que je l'ai suivi. Pour l'instant, il est raccord entre ce qu'il m'a dit et ce qu'il fait. Des paroles et des actes." Son coach a aussi pointé le fait qu'il ne fallait pas s'enflammer et qu'il restait encore du travail : "Il a une super frappe. L'idée est de l'utiliser à bon escient et dans les bons moments sans rien inventer d'extraordinaire. Cela s'est bien mis en place face à Coric. Mais rien n'est acquis. "