AccueilOpen d'AustralieAffaire Djokovic - Passe d'armes entre Tennis Australia et le gouvernement

Affaire Djokovic – Passe d’armes entre Tennis Australia et le gouvernement

-

Les consé­quences de l’af­faire Djokovic vont bien au‐delà de tout ce qu’on avait imaginé.

Alors que le gouver­ne­ment fédéral austra­lien accuse Tennis Australia de ne pas avoir respecté les règles d’exemp­tion médi­cale sur la double vacci­na­tion concer­nant les joueurs qui ont été infectés par le virus lors des six derniers mois, la fédé­ra­tion austra­lienne de tennis a publié un commu­niqué renvoyant les auto­rités face à leur contradiction.

« Les infor­ma­tions données aux joueurs pour accéder à notre pays par le biais d’une exemp­tion médi­cale ont été direc­te­ment tirées du site Smart Traveller, le site que le ministe de la santé, Greg Hunt, nous a indiqué », a précisé Tennis Australia. 

Smart Traveller étant un des portails de santé pour les visi­teurs en Australie, avec toutes les règles et exigences néces­saires pour accéder au pays. 

Pour résumé, Tennis Australia, qui n’a visi­ble­ment pas l’intention de se laisser faire dans cette affaire malgré le silence pesant de son direc­teur, Craig Tiley, cible direc­te­ment le gouver­ne­ment par le minis­tère de la Santé tout cela juste après que le gouver­ne­ment fédéral lui‐même les ait accusés de ne pas utiliser les mêmes règles de santé de l’État pour fournir aux joueurs des exemp­tions médicales.

Un joyeux bordel. 

Instagram
Twitter