Accueil Open d’Australie Appelez‐le « Boum‐Boum » Djokovic

Appelez‐le « Boum‐Boum » Djokovic

-

De l’a­vis de la grande majo­ri­té des joueurs, cette édi­tion de l’Open d’Australie est la plus rapide de ces der­nières années. Ce qui veut tout dire, dans un tour­noi déjà pas répu­té pour sa len­teur. Mais si le court cen­tral de la Rod Laver Arena est, à l’ins­tar des autres tour­nois du Grand Chelem, légè­re­ment moins rapide que les autres, cela n’empêche pas Novak Djokovic d’y enchaî­ner les aces. 

C’est bien simple, jamais le Serbe n’a­vait ser­vi autant d’aces lors des 6 pre­miers matchs d’un Majeur (soit le nombre de matchs jus­qu’à la finale). Lorsque l’on com­pare les sta­tis­tiques ci‐dessous, son plus faible total est de 16 à l’oc­ca­sion de Roland‐Garros 2016, et son pré­cé­dent record était de 76, à Wimbledon 2013. Or, le Djoker a cla­qué son 100ème ace du tour­noi sur sa balle de match face à Karatsev, en demi‐finale. De quoi rendre hom­mage comme il se doit à son ancien coach, Boris « Boum‐Boum » Becker…

Instagram
Twitter