Accueil Open d’Australie Artem Sitak, joueur de double, en a sa « claque » des « pleureurs »

Artem Sitak, joueur de double, en a sa « claque » des « pleureurs »

-

En quelques mots, Artem Sitak s’ex­prime sur la réa­li­té des faits. D’abord Tennis Australia a tout expli­qué il y a un mois lors d’un call où peu de joueurs étaient pré­sents. Artem laisse donc sous entendre que l’on ne peut trop cri­ti­quer la situa­tion alors même que les règles du « jeu » avaient été défi­nies, que le risque exis­tait. Aujourd’hui selon Artem, il ne s’a­git pas de se plaindre d’au­tant que cer­tains citoyens aus­tra­liens ne peuvent même pas ren­trer chez eux. 

Cette mise au point remet les choses à leur place et rend presque désuet les divers pho­tos où les joueurs se plaignent de leur nour­ri­ture, leur vue, etc

Artem est loin d’a­voir tort quand on connait les efforts finan­ciers et logis­tiques mis en place pour la tour­née aus­tra­lienne puisse avoir lieu.

Instagram
Twitter