AccueilOpen d'AustralieAuger-Aliassime : "Le fait qu'on soit encore tous les deux là avec...

Auger‐Aliassime : « Le fait qu’on soit encore tous les deux là avec Shapovalov permet de répartir un peu la pression »

-

Felix Auger‐Aliassime a imité son compa­triote, d’un an son ainé, Denis Shapovalov, en attei­gnant lui aussi les quarts de finale de l’Open d’Australie ce lundi. Après sa victoire en quatre sets contre Marin Cilic, le Canadien a évoqué sa rela­tion avec Shapo’, dont il se réjouit de la présence dans les huit derniers du tournoi, et avec qui il a remporté l’ATP Cup le 11 janvier dernier à Sydney. 

« D’une certaine manière, la riva­lité est saine entre nous oui. On se motive l’un l’autre. Pas direc­te­ment, mais juste en sachant qu’il se débrouille bien, et je le soutiens en gagnant moi‐même un match (sourire). Je pense que c’est mieux pour nous que si, disons, l’un de nous n’était pas là. Je pense que cela permet de répartir aussi un peu la pres­sion, vous savez, d’être tous les deux encore là. Il y a aussi Milos, Vasek et d’autres joueurs. C’est donc formi­dable d’avoir des compa­triotes qui réus­sissent en même temps que vous. Vous savez, nous vivons des moments incroyables dans les épreuves par équipes aussi, donc je pense que cela n’ar­ri­ve­rait pas s’il n’y avait qu’un seul d’entre nous. Nous gardons une bonne rela­tion et en même temps, nous nous pous­sons vrai­ment l’un et l’autre d’une bonne manière », a expliqué FAA qui tentera de sortir le grand favori Daniil Medvedev mercredi pour s’of­frir une place dans le dernier carré.