AccueilOpen d'AustralieBousculé et frustré, Medvedev rejoint finalement Auger-Aliassime

Bousculé et frustré, Medvedev rejoint finalement Auger‐Aliassime

-

Le Franco‐Américain, Maxime Cressy, peut être fier de son début de saison impres­sion­nant, mais aussi de sa perfor­mance contre le grand favori de cet Open d’Australie, Daniil Medvedev. 

En ne reniant jamais son style, avec lequel il est certain de pouvoir battre les meilleurs joueurs, Cressy a frustré le numéro 2 mondial. Ce dernier a même perdu ses nerfs en criti­quant le jeu de son adver­saire qu’il a jugé « ennuyant ».

D’abord porté par sa qualité de retour dévas­ta­trice, Daniil Medvedev a dû sauver ensuite une balle de set dans la deuxième manche puis n’a pas pu résister aux service‐volées inces­sants du natif de Paris dans le tie‐break du 3e set. 

Dans la dernière manche, il n’a pu breaker que sur sa neuvième tenta­tive face à un coura­geux Maxime Cressy (auteur de 75 coups gagnants et 135 montées au filet), faisant grimper son agace­ment. Il y est parvenu à 5–5.

Medvedev s’est fina­le­ment imposé en quatre manches : 6–2, 7–6(4), 6–7(4), 7–5, en 3h27. Il n’est plus qu’à trois matchs du titre. Il va affronter Felix Auger‐Aliassime en quarts de finale. Le Canadien a encore livré un grand match en battant Marin Cilic en quatre sets égale­ment (2–6, 7–6(7), 6–2, 7–6(4)).