Accueil Open d’Australie Brady‐Osaka : la Japonaise seule au monde ?

Brady‐Osaka : la Japonaise seule au monde ?

-

Sur le papier, cette finale s’annonce dés­équi­li­brée. L’une dis­pute sa qua­trième finale de Grand Chelem, pour l’autre, c’est une pre­mière. L’une, Naomi Osaka est numé­ro 3 mon­diale avec trois titres en Majeur, l’autre, Jennifer Brady est la 24e joueuse mon­diale avec comme meilleure résul­tat une demi‐finale à l’US Open. 

La Japonaise se pré­sen­te­ra sur la Rod Laver Arena dans la peau de favo­rite. Le par­cours de la numé­ro 3 mon­diale est un qua­si sans faute avec un seul petit set concé­dé, et c’était contre une Muguruza très en forme. Sa demi‐finale tant atten­due contre Serena Williams a fina­le­ment lais­sé place à un réci­tal de la part de la Japonaise en à peine 1h16 de jeu. Elle a l’occasion demain de rem­por­ter son qua­trième titre de Grand Chelem… en quatre finales.

À 25 ans, Jennifer Brady avait subi une qua­ran­taine stricte en arri­vant en Australie et pour­tant… la voi­là en finale à Melbourne. L’Américaine devra contrô­ler ses émo­tions si elle veut inquié­ter son adver­saire demain. En demi‐finale, elle avait eu besoin de cinq balles de match sur son ser­vice pour conclure. La joueuse de 25 ans reste sur une défaite contre Osaka, c’était en demi‐finale de l’US Open, le 11 sep­tembre der­nier. Mais elle avait réa­li­sé un deuxième set de très haut niveau, rem­por­té 6–3. Pourra‐t‐elle de nou­veau inquié­ter la Japonaise demain ? 

Notre pro­nos­tic : vic­toire de Naomi Osaka en 3 sets.

Le match est à suivre demain à par­tir de 9h30, heure française.

Instagram
Twitter