Accueil Open d’Australie Brady : « Soudain, à 40–15, avec les spec­ta­teurs et la cha­leur, j’ai…

Brady : « Soudain, à 40–15, avec les spectateurs et la chaleur, j’ai senti la pression monter »

-

À 25 ans, Jennifer Brady s’est offert sa toute pre­mière finale en Grand Chelem. La joueuse Américaine s’est sor­tie du piège Karolina Muchova en trois sets (6–4, 3–6, 6–4 en 1h57) dans un match débri­dé où elle a com­mis plus de fautes directes et moins de coups gagnants que son adver­saire. Plus solide dans le der­nier set, la 24e joueuse mon­diale a eu besoin de cinq balles de matchs pour conclure. En confé­rence de presse, elle a expli­qué la pres­sion qu’elle a res­sen­ti à ce moment là : 

« J’étais dans une bonne dyna­mique, quand sou­dain, à 40–15, avec les spec­ta­teurs et la cha­leur, j’ai sen­ti la pres­sion mon­ter, les nerfs ont blo­qué mon pre­mier ser­vice, je ne pou­vais pas jouer comme je le vou­lais. Ensuite, j’ai essayé de pas­ser la balle comme je pou­vais et j’ai atten­du que mon adver­saire fasse une faute, mais elle a com­men­cé à jouer plus agres­si­ve­ment, ce qui m’a empê­ché de rem­por­ter les échanges ».

L’Américaine défie­ra same­di celle qui n’a jamais per­du en trois finales de Grand Chelem : Naomi Osaka.

Instagram
Twitter