AccueilOpen d'AustralieBroady, après sa défaite contre Kyrgios : "Parfois, tu te sens stupide...

Broady, après sa défaite contre Kyrgios : « Parfois, tu te sens stupide et comme un joueur de club face à lui »

-

Battu à plate couture par un Nick Kyrgios toujours aussi fou et créatif (4–6, 4–6, 3–6), Liam Broady a malgré tout passé un bon moment sur le court face à l’Australien qui n’a pas arrêté de jouer avec le public. Interrogé à l’issue de cette défaite sur le compor­te­ment de l’Australien parfois jugé limite par certains adver­saires ou obser­va­teurs, le Britannique lui a rendu au contraire un sacré hommage.

« Dans les vestiaires, avant le match, quel­qu’un m’a dit : « es‐tu prêt pour le manque de respect ? » Mais je ne veux pas utiliser ce terme car je ne pense pas que ce soit personnel. Si je sentais que c’était personnel et malveillant, alors je dirais surement qu’il a franchi la ligne, mais comme je l’ai dit, notre travail est de divertir les gens et de leur permettre d’ap­pré­cier les joueurs qu’ils sont venus voir, et Kyrgios le fait et je lui dois tout mon respect pour cela. L’inconvénient de jouer contre lui est que, parfois, il vous fait vous sentir stupide avec les coups qu’il frappe, avec les services entre les jambes, les petits lobs et toutes ces choses qu’il fait. Et, parfois, tu te sens un peu comme un joueur de club sur le court. Encore une fois, c’est l’une de ses plus grandes armes, cette authen­ti­cité. Je ne pense pas que si vous disiez à Nick d’ar­rêter tout ça, il serait heureux. Je dois dire que je suis tout à fait pour ce qu’il fait, même quand c’est contre moi. »