AccueilOpen d'AustralieCe qu'il faut retenir de mardi

Ce qu’il faut retenir de mardi

-

Pour tout savoir sur les matches de la nuit, voici le bilan en 6 faits marquants de la deuxième journée de cet Open d’Australie 2012.

Les favoris : Djokovic easy, Murray diesel


Opposé d’en­trée à Ryan Harrison, Andy Murray a eu besoin de 3h15 pour se débar­rasser du jeune Américain (4–6 6–3 6–4 6–2). Comme souvent en Grand Chelem, Andy a connu un démar­rage un peu lent. Cela est aussi dû, il est vrai, à la qualité du tennis déve­loppé par Harrison. Pour Novak Djokovic en revanche, les choses se sont passées beau­coup plus tran­quille­ment. Deux jeux de perdus face à Paolo Lorenzi (6–2 6–0 6–0), une belle maîtrise et un minimum de temps passé sur le court sous ses grosses chaleurs. « Je suis satis­fait de ma perfor­mance » se féli­cite le numéro 1 mondial. « Cela m’a pris quelques jeux pour me mettre dans le rythme. Les condi­tions étaient diffi­ciles. C’est le jour le plus chaud depuis que je suis arrivé ici. J’ai très bien joué à partir de la fin du premier set. » Bref tout roule pour le numéro 1 mondial !

La déception du jour : Sam Stosur


Meilleure chance de victoire austra­lienne à Melbourne cette année, Sam Stosur a énor­mé­ment déçu cette nuit, s’in­cli­nant tris­te­ment dès le premier tour. La numéro 6 mondiale à cédé face à la Roumaine Sorana Cirstea, 59e WTA, en deux sets 7–6 6–3. « Tout le pays doit me haïr désor­mais » décla­rait Sam, les larmes aux yeux, quelques minutes après sa défaite. Connue pour son émoti­vité, l’Australienne n’a tout simple­ment pas réussi à gérer la pres­sion exercée par la presse et le public local. « Je suis bien placée pour le savoir, quand on joue à la maison, la pres­sion est décu­plée » explique Amélie Mauresmo sur Eurosport. Les nerfs n’ont ainsi pas tenu et Stosur vivra la suite de ce tournoi derrière sa télé. Cette défaite, si elle est doulou­reuse, fait toute­fois les affaires de Marion Bartoli qui était l’ad­ver­saire dési­gnée de l’Australienne en huitièmes de finale.

La perf’ du jour : Nicolas Mahut

« Cette victoire vient de nulle part ! » s’ex­clame Nicolas Mahut à la sortie du court. Handicapé par les bles­sures, le Français a préparé cet Open d’Australie 2012 dans de très mauvaises condi­tions. Et pour­tant, le voilà qui bat Radek Stepanek, vieux roublard des courts, au premier tour à Melbourne Park. Et en trois sets (7–5 7–5 6–3), en plus ! « Vraiment, je suis super content de cette victoire » déclare Mahut. D’autant plus content qu’il y a la place d’at­teindre le 3e tour dans la mesure où le prochain adver­saire n’est autre que Tatsuma Ito, 117e mondial.

La contre du jour : Mikhail Youzhny

35e joueur mondial, Mikhail Youzhny partait large­ment favori face à Andrey Golubev, 146e à l’ATP. Disposant d’un tableau rela­ti­ve­ment ouvert pour un joueur non tête de série, le Russe avait de quoi faire un bel Open d’Australie. Mais ce n’est pas à Melbourne que l’ex‐Top 10 se relan­cera après une deuxième partie de saison 2011 cauche­mar­desque. En effet, Youzhny a mordu la pous­sière cette nuit à Melbourne, battu 7–5 6–7 6–4 4–6 6–3 après 4h53 de jeu en plein cagnard par le Kazakhe. Dur dur…

La raclée du jour : Maria Sharapova

Maria Sharapova était pressée. En seule­ment 58 minutes, ne perdant que 24 points sur les 78 joués, la numéro 4 mondiale corrige l’Argentine Gisela Dulko 6–0 6–1. Sa prochaine adver­saire Jamie Hampton est prévenue : Maria est en forme !

Le baromètre des Frenchies


Autant la journée d’hier nous avait laissés sur notre faim avec seule­ment 3 quali­fiés trico­lores sur 12 engagés, autant celle d’au­jourd’hui nous a permis de s’en­thou­siasmer. Sur les 10 Français en piste cette nuit à Melbourne, 8 sont passés, malgré la chaleur et les condi­tions diffi­ciles. Ils seront donc nombreux au rendez‐vous du deuxième tour : Jo‐Wilfried Tsonga, Gaël Monfils, Gilles Simon, Richard Gasquet, Julien Benneteau, Michael Llodra, Nicolas Mahut, Florent Serra, Edouard Roger‐Vasselin, Pauline Parmentier, Stéphanie Foretz Gacon et Marion Bartoli. Pourvu que ça dure !

Regardez l’Open d’Australie en Live sur Eurosport et béné­fi­ciez d’une offre d’essai  » spécial WLT » : 

- 3,90 € pour un abon­ne­ment d’un mois grâce au code promo­tionnel « WLT‐12M ». 

- 29,90 € pour 12 mois grâce au code promo­tionnel « WLT‐12A ».

Tout la gamme de raquettes babolat à retrouver ici !