AccueilOpen d'AustralieCilic dompte Edmund et s'offre une première finale

Cilic dompte Edmund et s’offre une première finale

-

Face à un Kyle Edmund encore trop moyen pour riva­liser à ce niveau de compé­ti­tion, Marin Cilic ne s’est pas fait prier pour rejoindre sa première finale sur l’Open d’Australie, sa troi­sième sur un tournoi du Grand Chelem. Le Croate et 6ème mondial l’emporte 6–2, 7–6(4), 6–2 en 2h20 de jeu. Il défiera Roger Federer ou Hyeon Chung pour un premier titre à Melbourne.

On ne va pas se mentir, on s’est vite rendu compte que le novice Kyle Edmund ne ferait pas le poids dans cette demi‐finale face à un Marin Cilic bourré d’ex­pé­rience. Breaké dès sa deuxième mise en jeu du match, le Britannique connaît des diffi­cultés dans ses dépla­ce­ments ainsi qu’en revers. Le Croate n’a même pas besoin de passer beau­coup de première balle (52%) pour boucler la première manche en 35 minutes après avoir obtenu un nouveau break, 6–2. Le 49ème mondial demande un temps mort médical et revient sur le court avec de meilleures inten­tions. Plus solide sur son service, il se met à être plus agressif (14 coups gagnants pour 16 fautes directes) ce qui lui permet de disputer un tie‐break. Problème, le numéro 6 mondial a des nerfs d’acier et joue mieux que son adver­saire de 23 ans. Deux sets à rien, les espoirs de Kyle semblent envolés.

Première finale à Melbourne Park

Comme dans le premier set, le natif de Johannesburg (il n’y est resté que trois ans) se fait prendre son service quasi­ment d’en­trée. Les jeux sont faits malgré une dernière tenta­tive de debreak. Marin Cilic est trop fort et possède un vécu trop impor­tant pour le faire vaciller à ce moment du match. Il s’im­pose en 2h20 de jeu et rejoint sa première finale sur l’Open d’Australie après une demie en 2012. Il dispu­tera donc sa troi­sième finale sur un tournoi du Grand Chelem après sa victoire à l’US Open 2014 et sa défaite à Wimbledon en juillet dernier. Il pour­rait d’ailleurs retrouver, en finale, le dernier vain­queur sur le gazon londo­nien, Roger Federer, qui dispu­tera demain sa 43ème demi‐finale en Grand Chelem face à un autre novice, Hyeon Chung, mais qui pour­rait poser plus de problème qu’un Kyle Edmund qui n’avait pas vrai­ment sa place dans le dernier carré d’un tournoi aussi prestigieux.