Accueil Open d’Australie Clijsters console la Belgique

Clijsters console la Belgique

-

Solide, beau­coup plus régu­lière que lors des tours précé­dents, Kim Clijsters sort donc Vera Zvonareva en deux manches (6–3, 6–3) et se qualifie pour la finale. La Belge tentera d’ac­cro­cher pour la première fois de sa carrière ce titre à son palmarès. Elle console aussi la Belgique, orphe­line de Justine Henin depuis seule­ment 24 heures.

Mise à part une entrée en matière plutôt étrange avec un break d’en­trée tout de suite repris et deux balles de break sauvées à 4 à 3 dans la seconde manche, Kim Clijsters a été la patronne sur le court du début à la fin. Imposant sa puis­sance mais aussi son sens tactique, Kim avait visi­ble­ment effacé les petits démons des tours suivants. « Aujourd’hui, j’ai vrai­ment très bien joué, j’ai envie de dire que c’est aussi l’oc­ca­sion, une demi‐finale en Grand Chelem, qui m’a obligé à me concen­trer, car je savais qu’il fallait que je sois au top pour passer »

Tout cela était peut‐être lié au bain glacé qu’elle avait pris après son quart de finale pour récu­pérer. Toujours est‐il que voila la Belge en quête de son 4ème titre en Grand Chelem, le premier, très loin de son jardin, le central de Flushing Meadows où elle s’est imposé trois fois. Sa victoire en demi‐finale lui permet égale­ment d’at­teindre la 2ème place mondiale avant d’autres succès si elle continue à prati­quer un tennis aussi solide et régu­lier. La Belgique a retrouvé le sourire, et par les temps qui courent ce n’est pas inutile.

Instagram
Twitter